SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.27 issue46Determining factors of the creation of academic Spin Offs: case of the Instituto Tecnológico of Costa Rica author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Article

Indicators

Related links

  • On index processCited by Google
  • Have no similar articlesSimilars in SciELO
  • On index processSimilars in Google

Share


Cuadernos de Administración (Universidad del Valle)

Print version ISSN 0120-4645

Abstract

TERAN ROSERO, Ana Celina  and  BOTERO ALVAREZ, Carla Cristina. Le capitalisme organisationnel: un regard à la qualité de vie du travail dans l'enseignement universitaire. cuad.adm. [online]. 2011, vol.27, n.46, pp.9-21. ISSN 0120-4645.

L'expérience du projet international sur la théorie du Capitalisme organisationnel comme Facteur de Risque Psychosociale, KOFARIPS, qui se développe dans certaines institutions d'éducation en Amérique Latine, met en évidence la préoccupation des académiques sur le déséquilibre entre le rôle du travail et de la famille, qui crée des tensions qui se reflètent sur la qualité de vie dans le travail des enseignants avec des possibles conséquences biopsychosociales. Le document analyse quelques caractéristiques des processus de subjectivation de la théorie, dans le contexte de réorganisation flexible du travail à partir de l'étude de cas comparatif appliqué à un échantillon d'enseignants appartenant à une université publique et un autre appartenant à une université privée. Toutes les deux universités se trouvant à Medellín. L'étude porte sur la qualité de vie au niveau du travail et comprend quatre phases: perception de l'environnement du travail; expériences et sens du travail; bien-être psychologique et impacts perçus; stratégies et pratiques pour faire face aux demandes de l'organisation individuellement et collectivement. Il tient compte aussi des dimensions objective et subjective, ainsi que des pratiques de résistance des enseignants face au modèle université-entreprise, la rémunération et le statut des enseignants dans les institutions, la flexibilisation du travail, l'entreprisation des services publiques et la colonisation des universités par la culture du capitalisme organisationnel. Finalement, il cherche trouver, à partir de l'analyse des résultats, quelques alternatives d'intervention pour récupérer le véritable rôle principal de l'enseignant et l'ouverture de possibles études sur ce sujet

Keywords : capitalisme organisationnel; flexibilisation du travail; qualité de vie dans le travail; enseignant CVLD; impact psychosociale; sens du travail.

        · abstract in English | Spanish     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License