SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.31 issue56AN ESTIMATION OF THE WAGE CURVE FOR URUGUAYMULTIVARIATE VOLATILITY MODELS: AN APPLICATION TO IBOVESPA AND DOW JONES INDUSTRIAL author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Article

Indicators

Related links

  • On index processCited by Google
  • Have no similar articlesSimilars in SciELO
  • On index processSimilars in Google

Share


Cuadernos de Economía

Print version ISSN 0121-4772

Abstract

CENDALES, Andrés. SON LOS POBRES LAS ÚNICAS VÍCTIMAS CON LA COMPRA DE VOTOS? UN CASO DE COMPETENCIA POLÍTICA CON EXPROPIACIÓN GENERALIZADA. Cuad. Econ. [online]. 2012, vol.31, n.56, pp.273-300. ISSN 0121-4772.

Cet article présente un modèle de concurrence politique entre deux partis politiques, lesquels ne représentent pas les souhaits et les besoins des électeurs dans une économie non-prioritariste, mais cherchent à les mobiliser à travers l'achat de vox électorales. On établie un rapport entre le comportement de la préférence du parti au pouvoir et la topologie du réseau dans lequel l'échange est lié avec les électeurs par des agents politiques qui n´appartiennent pas à l'organisation. Le résultat principal c´est que le parti du gouvernement, à travers l'achat de votes, préfèrera promouvoir les agendas politiques dont les ressources sont redistribués de manière qui appauvrit la fois individus wo (worse off persons) et BO (better off persons), avec lesquels est liée dans le réseau d'échange. Ce dernier permettrait de favoriser la réduction des prix d'achat qui sont d'équilibre dans le marché de votes qui ont lieu aux prochaines élections, compte tenu de son objectif de coopter la fonction publique par le biais d'achat de votes.

Keywords : jeux en réseau; l'achat de voix; la pauvreté; la concurrence politique.

        · abstract in English | Spanish     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )