SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.22 issue3Open activities with information gaps and role-plays in teaching oral expression in a foreign languagePeriphrastic causativization in Toba from Eastern and Western Formosa province (Argentina) author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Article

Indicators

Related links

  • On index processCited by Google
  • Have no similar articlesSimilars in SciELO
  • On index processSimilars in Google

Share


Íkala, Revista de Lenguaje y Cultura

Print version ISSN 0123-3432

Abstract

LOPERA MEDINA, Sergio Alonso  and  CASTANEDA, Luz Stella. Analyse de l'auto-politesse en matière de compliments à Medellin. Íkala [online]. 2017, vol.22, n.3, pp.426-438. ISSN 0123-3432.  http://dx.doi.org/10.17533/udea.ikala.v22n03a04.

Le locuteur utilise parfois l'auto-politesse comme une pratiques de gestion des faces dans l'interaction. Dans cet article, on décrit l'analyse pragmalinguistique de l'auto-politesse dans les compliments. Nous avons analysé treize conversations spontanées entre amis et membres d'une même famille à Medellin, Colombie. On s'est servi du système Briz et Val.Es.Co (2002) pour leur retranscription. Pour l'analyse, on a tenu compte des trois niveaux du langage proposés par Briz (1996) : phonique, morphosyntaxique et lexico-sémantique ; et l'organisation séquentielle de la conversation (Golato, 2005). Les résultats indiquent que, pour la réalisation de l'auto-politesse, les interlocuteurs font des allongements phonétiques, utilisent la comparaison, des formes exclamatives, des connecteurs et du vocabulaire appartenant au parler des jeunes (parlache, en espagnol colombien). Le locuteur utilise également le pronom de la première personne du singulier et du pluriel (je, nous) de manière explicite, le pronom atone (me) et le pronom possessif (le mien). Par rapport à l'organisation séquentielle conversationnelle, on ne perçoit aucune menace pour la face car l'interlocuteur donne de l'importance au locuteur et coopère dans la confirmation de l'auto-compliment. Nous avons également découvert que l'auto-politesse peut être directe ou motivée (causée). Elle est directe quand le locuteur produit son auto-valorisation d'une manière ouverte et spontanée. Elle est motivée lorsque le locuteur perçoit une sorte de compromis ou responsabilité pour la produire. Nous recommandons finalement de poursuivre les travaux de recherches sur cette thématique.

Keywords : pragmalinguistique; auto-politesse; compliments; face; conversations spontanées..

        · abstract in English | Spanish     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )