SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.10 issue10Epistemological discussion of asymmetric warfare: contemporary adoption of interstate asymmetryAnalysis of the situation of national security (1962-2012) author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Article

Indicators

Related links

  • On index processCited by Google
  • Have no similar articlesSimilars in SciELO
  • On index processSimilars in Google

Share


Revista Científica General José María Córdova

Print version ISSN 1900-6586

Abstract

PADILLA, Juan Manuel. La guerre juridique: le cas colombien. Rev. Cient. Gen. José María Córdova [online]. 2012, vol.10, n.10, pp.107-142. ISSN 1900-6586.

Les groupes terroristes en Colombie ont appliqué la théorie de Mao de la guerre populaire prolongée, cherchant à utiliser tous les moyens disponibles de lutte pour atteindre leurs objectifs révolutionnaires pour affronter la politique gouvernementale. C'est une façon comme les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), l'armée de libération nationale ELN, et les groupes paramilitaires illégaux confrontent la nation. Bien qu'ils utilisent comme forme principale la «guerre juridique», qui est définie comme l'usage abusif des systèmes judiciaires nationaux et intemationaux par les forces opposées pour remporter la victoire et s'assurer une légitimité, lorsqu'ils ne peuvent pas rivaliser militairement avec les forces de l'État. Les groupes terroristes parviennent à s›infiltrer habilement dans le système judiciaire colombien, et ils ont également la possibilité d›utiliser un certain nombre d›institutions du système juridique, dans l›ordre interne comme dans l›ordre international, pour s›opposer au gouvernement. Dans leur lutte, ils ont eu le soutien de divers agents et organisations au sein de la société qui, intentionnellement ou non intentionnellement servent leurs intérêts propres. Cet article, que présente une compréhension holistique de cette situation complexe qui se passe actuellement en Colombie, montre comment les FARC et l'ELN appellent le lawfare, ce «guerre juridique» qu'ils utilisent dans le contexte de la guerre populaire prolongée de Mao comme une méthode pour défier le gouvernement. L'article fournit aussi un point de départ pour examiner des solutions alternatives qui réduirait la capacité des groupes terroristes d'utiliser le droit comme arme de guerre pour atteindre leurs objectifs politiques.

Keywords : Lawfare («guerre juridique») dans le système judiciaire colombien; l'armée de libération nationale ELN; Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC); groupes terroristes en Colombie.

        · abstract in English | Spanish | Portuguese     · text in English     · English ( pdf )

 

Creative Commons License All the contents of this journal, except where otherwise noted, is licensed under a Creative Commons Attribution License